La méthode est inventée en 1947 par René Jacquier ingénieur chimiste spécialisé en chimie organique et responsable de recherche dans de très grands laboratoires (comme Rhône Poulenc). Réalisée avec le soutien de partenaires public et privé, à partir des technologies nouvelles du Laboratoire Holiste, elle est aujourd’hui soutenue par plusieurs décennies d’observations et des travaux scientifiques modernes.

Béatrice Mercier, PhD en Biochimie de l’Oxygénation Cellulaire, publie en 2007, 2008 et 2009 les conclusions de ses travaux réalisés au sein de l’Université de Bourgogne sur le rôle du Bol d’Air®, dans l’amélioration de l’oxygénation tissulaire et l’augmentation de la capacité anti-radicalaire (in vivo et ex vivo). Ces travaux permettent de mieux comprendre l’action du Bol d’Air® dans le vieillissement, les problèmes inflammatoires et les maladies dégénératives.

Le Bol d’Air® est un dispositif élaboré, qui permet de transformer les parties les plus volatiles d’un extrait de résine de pin en porteurs d’oxygène.

Il s’agit alors de faire de courtes sessions respiratoires de 2 à 15 minutes, devant un appareil, sans masque, pour que ces molécules pénètrent dans l’organisme et facilitent la libération d’oxygène vers les cellules.

Chaque séance est à l’origine d’une stimulation durable, dont la répétition génère de façon naturelle un changement progressif en profondeur et l’apparition d’un nouvel équilibre.

Il y a là une nouvelle approche, novatrice d’une action responsable, pour prendre en main son état général et développer son potentiel de santé global.

Le Bol d’Air® peut être utilisé en hygiène de vie, à tout âge, dans un cadre familial, sous forme de cures renouvelables, ou bien en accompagnement thérapeutique, avec l’aide d’un praticien averti, en synergie avec d’autres formes de traitement.

C’est une sorte de « démarreur » pour revisiter nos attitudes et habitudes de vie, mieux gérer notre santé, faire des économies de soins… ressentir l’importance de la respiration et stimuler notre potentiel vital.

C’est avec cette méthode d’oxygénation dite biocatalytique, que depuis près de 60 ans, dans plusieurs pays et continents, de très nombreux utilisateurs soutiennent leur état de santé avec succès, même dans des cas difficiles,  lorsqu’il est capital de maintenir son potentiel vital.

Des cyclistes, des marathoniens comme Hammid Belhaj et Benoit Z, les triathlètes comme Francis Chabaud, des coureurs longue distance l’utilisent au quotidien pour améliorer leur résistance à l’effort et leur immunité. (Bruno Heubi et Brigitte Bec, sélectionnés pour le championnat du monde des 24 heures de courses à pied 2010) l’utilisent au quotidien pour améliorer leur résistance à l’effort et leur immunité. Des entreprises préoccupées par le problème du stress au travail le proposent à leurs équipes. (Ex EDF Rennes et Nantes).

Le Bol d’Air® est à découvrir chez soi ou dans les 1000 centres conventionnés ou non (kinésithérapeutes, ostéopathes, médecins, homéopathes, dentistes, centre de thermalisme ou de thalassothérapie…) qui proposent des cures en Europe.

Holiste Laboratoire et Développement

 

 

 

 

 

 

Prévention santé avec le Bol d’Air JACQUIER®

 

Plus de 40 000 publications scientifiques établissent un lien entre l’hypoxie et la plupart des problèmes de santé, y compris les pathologies graves, et les maladies nouvelles... Synthèse de revues de presse et articles scientifiques 2010.

 

Qu’est ce que l’hypoxie ? C’est le manque d’oxygène qui affecte la cellule lorsque la pollution de l’atmosphère, de l’eau et des aliments devient trop importante, quand le stress déborde nos capacités de réaction, lors de symptômes inflammatoires, lorsque nous sommes trop sédentaires, ou plus simplement parce que nous vieillissons.

 

Il nous concerne tous, et s’il est relativement peu connu, c’est qu’il est difficile d’en prendre conscience et d’y remédier, car respirer plus d’oxygène présente des inconvénients, notamment celui d’une production accrue de radicaux libres, facteur de vieillissement.

 

Nous connaissons tous les conséquences d’une carence brutale en oxygène, mais nous ignorons celles d’un manque constant, aussi faible soit-il !

 

Les premiers signaux d’alarme sont la baisse d’énergie, la fatigue, la défaillance de la mémoire et de la concentration, la déprime, le surpoids, le manque de sommeil, etc… Des problèmes plus graves apparaissent, deviennent répétitifs, engendrent à leur tour une diminution de l’oxygénation tissulaire et une perte progressive des capacités de guérison.

 

Pourtant si nous ne pouvons pas échapper à la pollution et au vieillissement, nous pouvons éviter l'hypoxie !

 

Une PME Française propose une méthode d’oxygénation cellulaire unique et naturelle, pour lutter contre l’hypoxie chronique de façon naturelle, sans les dangers d’une hyper oxygénation : Le BOL D’AIR JACQUIER®.

 

Bol d’Air Jacquier®

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now